DE L’AMOUR DES MOTS, DES MAUX

7,00

Par Lapepa Yobas
  • 104 pages
  • parution : 15 décembre 2021
  • Isbn : 978-2-492283-23-9
  • Couverture de fort grammage illustrée par une œuvre originale de Virginie Guidée.
  • Stock limité

Description

Lapepa et son goût pour l’écriture sont nés en même temps.

Elle a « sucé l’encre du stylo » en guise de lait.

Cela se vérifie au fil des pages.


ON EN PARLE

De l’amour des mots, des maux, recueil de poèmes, par Lapepa Yobas.

Ubik-Art : Lapepa, voici un prénom qui fleure bon l’Espagne !

Lapepa Yobas : Née à Montpellier, mais Piscénoise de cœur jusqu’à 18 ans , ma famille a effectivement des origines ibériques. Tout naturellement Pepa est le surnom affectueux dont j’ai hérité depuis mon plus jeune âge. Il s’est bien installé dans le vocabulaire familier au point de devenir La Pepa, Lapepa !

UA : Lapepa, votre goût, votre appétit pour l’écriture, sautent aux yeux mais, au fait, depuis quand écrivez-vous ?

LY : Je « suce mon stylo » pour écrire des poèmes ou des contes depuis l’âge de 13 ans. Plus jeune j’aimais déjà beaucoup la lecture, les contes de fées et j’essayais d’écrire de belles histoires. A 18 ans je me suis même lancé dans l’écriture automatique, ensuite malgré des interruptions, dues aux orientations de ma vie, je n’ai jamais cessé et, ces dernières années, écrire est réellement devenu ma seconde nature, une nécessité.

UA : Vous aimez les mots et, manifestement, ils vous le rendent bien. Jouer avec eux vous amuse ?

LY : Oui, j’aime coller des mots, les uns aux autres, les autres près des uns et, comme ces images que je découpe et colle depuis près de 20 ans, je n’ai jamais été déçue de favoriser ces rapprochements. Comme vous le découvrirez dans ce recueil les mots ont, sur moi, un grand effet attractif. Si j’osais… je me citerais : « Je me livre avec émotion à l’humeur des mots, leur son, jouissant de la tumeur des maux, à expurger… ».

Avec ces quelques vers il me semble avoir tout dit ! Les mots sont vivants, ils peuvent être porteurs d’une joie excessive mais aussi de toute la douleur du monde !

UA : Merci Lapepa, nous aussi nous aimerons jouer avec vous, avec vos mots. Reprenant les paroles d’un autre jongleur de verbe, Kalki, je conclurai avec lui : « pas de grands mots et nul besoin de dicos pour apprécier le talent de Lapepa. Il suffit simplement de s’ouvrir à sa simplicité, d’écouter son murmure et de continuer, après chaque texte, de rêver avec le plaisir secret d’en avoir d’autres à découvrir à chaque nouvelle page… »

Informations complémentaires

Poids 250 g
Dimensions 23.5 × 14.5 cm