Rue du Chateau Barbu

Il y a des noms de rue que l’on oublie, d’autres encore qui nous surprennent. Certaines nous questionnent quand d’autres encore nous saisissent, telle l’impasse de la folie à Tunis où la rue de l’amour à Pomérols, petit village d’Occitanie.

17 € TTCen prévente au lieu de 18,90 €

AuteurA. Nordine Touil
Date de sortie31/05/2024
Nb pages150
FormatFt 145 x 235
ISBN978-2-492283-66-6

Il y a des noms de rue que l’on oublie, d’autres encore qui nous surprennent. Certaines nous questionnent quand d’autres encore nous saisissent, telle l’impasse de la folie à Tunis où la rue de l’amour à Pomérols, petit village d’Occitanie.

Lorsque j’ai choisi de m’installer dans cette rue, au terme de plusieurs visites ici et ailleurs sur un rayon de près de deux cents kilomètres, j’ai eu le sentiment que c’était le village, la rue, la maison, les fleurs qui m’avaient appelé. Preuve en est, je n’avais auparavant jamais entendu parler de cet endroit. Et pourtant.

A. Nordine TOUIL
Rue du Château Barbu
Prologue


Pour Nordine Touil cet ouvrage est le premier d’une seconde vie.

Pour écrire, il a dû apprendre à oublier. Comme quelqu’un qui re-apprendrait à marcher, à lire ou à compter, il a pris la main de chacun des personnages décrits ici et s’est laissé guider. S’abandonner pour découvrir,  ignorer pour apprendre, croire pour rêver, l’écriture a ainsi cheminé. S’il fallait un symbole pour décrire cet ouvrage, ce serait le trait d’union, celui d’une pensée et d’une plume qui unit vers l’uni. Celui d’une petite rue, de ses habitants et de leurs petites histoires qui entrent dans la grande.

Cliquez l'image pour feuilleter
Cliquez l'image pour feuilleter

 

Par Marc Ely le 18/05/2024
Rue du Château Barbu... oui, elle existe bien ! Les héros, les modèles de ces portraits attachants, bien réels également... j'en ai rencontré certains ! Un témoignage de ce que le "vivre ensemble" peut et doit être, un vrai bonheur. Peu importe d'où ils viennent, peu importe leur lieu de naissance, à la question "Vous êtes d'où ?", crânement, tous peuvent répondre : "De Pomérols, de la rue du Château Barbu". Et ça, c'est fort !!
Par jeanjacques le 18/05/2024
Poésie et merveilleux avec une écriture savoureuse.